Le Testet barrage de Sivens

Etat de droit. Divin !

«Aucune cause, dans un État de droit, ne peut justifier ce déchaînement de violences répétées»

(Bernard Cazeneuve ministre de l’intérieur).

Déclaration faîte après la découverte du corps sans vie de Rémi, 21 ans, sur le site du barrage.

Etat de droit. Divin ! dans Le Testet barrage de Sivens

___________________

Rapport d’expertise devant être rendu public ce jour.

Lien sur le rapport complet

Résumé
Le projet de barrage de Sivens (Tarn) se situe dans le bassin-versant du Tescou,
affluent du Tarn. Son objet est de permettre la sécurisation de l’irrigation dans un
territoire rural où l’agriculture se maintient difficilement, bien qu’il s’agisse de l’activité
économique principale.
Il s’inscrit dans un ensemble de deux projets complémentaires avec le barrage de
Thérondel, réalisé en 2009, sur le Tescounet, affluent du Tescou. Ces deux ouvrages
ont en commun le fait qu’ils sont alimentés par des cours d’eau à faible débit tant en
hiver qu’en été, ce qui rend le remplissage des retenues problématique environ une
année sur cinq.
Le choix d’un barrage en travers de la vallée a été privilégié sans réelle analyse des
solutions alternatives possibles. Ceci est d’autant plus regrettable que le coût
d’investissement rapporté au volume stocké est élevé.
L’estimation des besoins a été établie sur des données anciennes et forfaitaires. Ces
valeurs ont été inscrites dans le plan de gestion des étiages, établi en 2004, puis
intégrées au protocole d’irrigation signé en 2011 entre les pouvoirs publics et la
profession agricole. Ces valeurs ont constitué les bases de calcul du projet
Repartant d’une analyse des volumes effectivement prélevés, la mission conclut à une
surestimation des besoins de substitution de l’ordre de 35%. Elle propose de ramener
le volume contractualisable de substitution de 726 000 à 448 000 m
Le contenu de l’étude d’impact est considéré comme très moyen, au-delà de la stricte
question des solutions alternatives. Par exemple, l’impact sur le régime hydraulique du
cours d’eau en aval de la retenue est décrit assez sommairement.
Il existe un véritable problème de compatibilité entre le projet, tel qu’il est actuellement
présenté, les règles d’intervention du FEADER, et les règles applicables en matière
d’aides publiques. La mission suggère que le maître d’ouvrage et la CACG se
rapprochent sans délai des services instructeurs concernés.
La mission propose, après examen de cinq scénarios, que les volumes issus de la sur-
estimation des besoins en irrigation soient affectés au soutien d’étiage et à
l’augmentation de la réserve inter-annuelle. Elle suggère que les modalités de gestion
prévues dans l’arrêté d’autorisation conduisent à améliorer le débit réservé à l’aval du
barrage de manière significative.
Les mesures compensatoires pourraient être sensiblement améliorées par extension
d’une des zones retenues ou la sélection d’un nouveau site.
La mission préconise que la question du coût de fonctionnement soit regardée de plus
près afin d’asseoir les redevances d’usage sur des bases étayées.
Enfin, la mission recommande qu’un comité de suivi multi-acteurs de la gestion des
retenues de Sivens et Thérondel soit mis en place afin que l’affectation des volumes et
le projet territorial qui en découlera soient partagés par l’ensemble des acteurs locaux.
Sur un plan plus général, il convient de tirer les leçons de cette étude de cas.
La mission préconise de définir en Adour-Garonne
un volume de référence de substitution au mieux égal à 90% du maximum
prélevé historique avec prise en compte des volumes de prélèvement possibles
en début de campagne dans les cours d’eau
d’actualiser les PGE tous les cinq ans
de remplacer les PGE par des SAGE dès lors que leur élaboration remonte à
plus de 10 ans.
En concluant à la poursuite du chantier, mais en adaptant les usages de la retenue, la
mission souhaite que Sivens soit considéré comme un tournant dans la gestion de
l’eau en Adour-Garonne, dernier projet d’une époque, première étape d’une évolution
majeure.

Mots-clefs :,

2 Réponses à “Etat de droit. Divin !”

  1. Le 3 novembre 2014 à 8 h 17 min eructeuse a répondu avec... #

    triste triste triste !

    Dernière publication sur Victoryne Moqkeuz Eructeuse : ET TU TE PLAINS !

    • Le 3 novembre 2014 à 12 h 01 min demandezleprogramme a répondu avec... #

      Tristement révélateur de l’état de droit en question.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année