président

Dignes de recevoir cette distinction…

D’Ormesson, Elkabbach, Borloo.. : la promotion du 14-Juillet

14 juillet 2014 |  Par La rédaction de Mediapart

La promotion du 14-Juillet de la Légion d’honneur comporte cette année 560 personnes : 457 chevaliers, 73 officiers, 22 commandeurs. Près d’un quart des décorés sont issus du monde économique, devant la fonction publique (22,7 %), l’enseignement et la recherche (16,4 %), la santé, le social et l’humanitaire (14,3 %), les autres se répartissant entre le monde politique, la culture et la communication, les anciens combattants, les cultes et les sports. Sans surprise et à l’instar d’autres catégories socioprofessionnelles, les ouvriers sont complètement absents du palmarès.

L’écrivain Jean d’Ormesson et les deux autres grand’croix de cette promotion rejoignent les 71 autres titulaires de la plus haute dignité de la Légion d’honneur – 75 étant le nombre maximal autorisé par le code de l’ordre.

Dans le monde de la culture et de la communication, le journaliste Jean-Pierre Elkabbach est promu commandeur. L’économiste et journaliste Bernard Maris ainsi que le journaliste sportif Gérard Holtz sont nommés chevaliers. Le réalisateur du film oscarisé Indochine Régis Wargnier, la directrice du musée Rodin, Catherine Chevillot, et la conservatrice de la grotte de Lascaux, Muriel Mauriac Le Héron, deviennent également chevaliers.

Parmi les personnalités politiques, l’ancien président de l’UDI (Union des démocrates et indépendants) et ex-ministre Jean-Louis Borloo, qui s’était retiré de toutes ses fonctions et mandats politiques début avril pour problèmes de santé, est nommé chevalier. D’autres ex-ministres sont décorés : Nicole Fontaine (au gouvernement entre 2002 et 2004) est nommée chevalier alors que Christine Albanel (2007-2009) et Huguette Bouchardeau (1983-1986) sont promues officiers.

En vrac, le procureur de la République de Paris, François Molins, est nommé officier, le magistrat Éric de Montgolfier est fait chevalier et le politologue Jérôme Jaffré devient officier.

Fabienne Terral-Calmès, l’institutrice poignardée à mort début juillet à Albi par une mère d’élève, est également faite chevalier de la Légion d’honneur. Cette nomination est accordée « à titre exceptionnel » en vertu d’un article qui permet de nommer « des personnes tuées ou blessées dans l’accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction », selon un communiqué de la Grande Chancellerie de la Légion d’honneur.

Dignes de recevoir cette distinction... dans président h-20-2194892-1282733340

La Légion d’honneur fait partie du patrimoine national. Institution contemporaine, populaire, vivante, elle incarne des valeurs fortes liées à l’histoire de France.

logo_pacotille_700 politique dans président

« Respect pour la mémoire de Fabienne Terral-Calmès »

WebAnalytics

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année