emploi

Titan et le saturnisme

AFP le 21/10/2013 à 15:59

Le fabricant américain de pneus Titan International a fait une nouvelle offre de reprise partielle pour le site de Goodyear à Amiens Nord, qui concernerait 333 salariés, a annoncé à l’AFP lundi le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Cette proposition concerne l’activité de pneus agricoles et porte sur « 333 emplois sur le site d’Amiens dont le maintien sera garanti pendant quatre ans », a-t-il indiqué dans un entretien téléphonique avec l’AFP.

Titan International est prêt à investir « une centaine de millions de dollars, dont 40 millions minimum sur le site », a précisé le ministre.

Ce n’est pas la première fois que le groupe américain se dit prêt à reprendre en partie les activités de Goodyear à Amiens Nord, mais il avait fini par jeter l’éponge il y a un an, suscitant au passage une vive polémique.

Dans une lettre acerbe (à lire ci-dessous) adressée à l’époque à Arnaud Montebourg, le patron de Titan, Maurice Taylor, avait raillé l’attitude du gouvernement français et des salariés du site, ce qui lui avait valu les foudres des syndicats et d’une partie de la classe politique française.

« Je lui ai dit que sa lettre avait été extrêmement préjudiciable pour la France et que je n’avais pas apprécié qu’il ait dit du mal de travailleurs qui ne cherchent qu’à travailler », a rappelé lundi le ministre du Redressement productif. Pour autant, il a jugé solide la nouvelle proposition de Maurice Taylor.

« C’est une manière de maintenir un outil industriel sur le site d’Amiens Nord et de le redéployer avec des investissements nouveaux », a fait valoir le ministre.

Le site, qui emploie environ 1.200 personnes, est condamné à la fermeture depuis janvier. Le projet de Titan International prévoit de reprendre une partie de l’activité une fois mis en œuvre le plan social présenté par la direction de Goodyear, qui fait l’objet de multiples procédures.

Titan et le saturnisme dans emploi header

 

Le Parisien le 21/10/2013 à 18:50

Goodyear a fermement démenti lundi les propos du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, qui avait annoncé plus tôt que le groupe américain Titan était de nouveau sur les rangs pour reprendre partiellement le site d’Amiens Nord. «Goodyear a pris connaissance aujourd’hui à travers la presse d’informations selon lesquelles le groupe Titan aurait présenté une nouvelle offre de reprise du site d’Amiens Nord», a fait savoir le fabricant de pneumatiques, ajoutant qu’il n’avait «reçu aucune nouvelle offre». L’emploi de 333 salariés est en jeu.

Plus tôt ce lundi, le PDG de Titan International, Maurice Taylor, s’était refusé à confirmer auprès de l’AFP qu’il avait fait une offre de reprise sur une partie de l’usine Goodyear d’Amiens Nord. «Je ne suis au courant de rien en relation avec votre pays de vins formidables et de belles femmes», avait-il botté en touche. «Je sais que Goodyear poursuit ses plans (pour Amiens Nord) et je sais qu’ils viennent d’annoncer il y a une semaine la nomination d’un nouveau président pour Goodyear Europe», avait-il affirmé, ajoutant : «Je ne suis qu’un vieil homme, je ne parle pas français». L’assistante personnelle de M. Taylor a ensuite confirmé à l’AFP que Titan n’avait pas de communiqué ou de déclaration à faire sur le sujet.

_________________________

Sur LCP ce mardi matin, Arnaud Montebourg a avancé les mêmes explications. «Cette offre a été faite au gouvernement. Elle n’a pas été faite à Goodyear. Donc, je suis dépositaire de cette offre. Ce n’est pas, ni à M. Taylor ni à quelqu’un d’autre, de la commenter. C’est à moi de la faire aboutir et de convaincre toutes les parties prenantes», a-t-il expliqué.

_________________________

AFP le 23/10/2013 à 11:59

La CGT de l’usine Goodyear d’Amiens Nord s’est dite prête à « tout faire » pour que l’offre de l’américain Titan International « aboutisse » et à « s’engager à fond » sur le dossier, a déclaré Mickaël Wamen, responsable CGT de l’usine, mercredi à l’issue d’une rencontre avec Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

M. Wamen a ajouté devant la presse que des discussions étaient en cours entre le gouvernement et le groupe Titan au sujet d’une reprise partielle de l’usine d’Amiens Nord, et que « maintenant la CGT est dans la boucle ». Il s’est déclaré « favorable à une sortie intelligente » de ce dossier.

__________________________

le 25/10/2013

Candidat fin, intuitif , stratège, diplomate, à suivre….de très loin !

« Il doit bien y avoir quelques leaders à la CGT qui ont un cerveau! », a lancé le PDG de Titan.

« La CGT, ce sont des timbrés », a renchéri vendredi soir Maurice Taylor sur France Info. « Attention, je ne dis pas que ce sont les employés qui sont stupides mais ceux qui les représentent, les syndicats et leurs avocats, ils n’ont aucun bon sens. »

« Pour moi, ils ne pensent pas aux femmes et aux hommes qui travaillent dans cette entreprise, ils ne pensent qu’à eux-mêmes, ne pensent qu’à parler aux journaux, qu’à être vus, ils se font de la publicité », a-t-il dit.

La précédente offre de reprise de Titan en début d’année avait échoué après les propos tenus par Maurice Taylor qui s’en était notamment pris aux « soi-disant ouvriers » du site d’Amiens-Nord qui touchent selon lui « des salaires élevés mais ne travaillent que trois heures ».

Scoop on a un interlocuteur du même niveau !

Le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici a estimé jeudi que « la main tendue » de Titan devait être acceptée par les salariés français et les syndicats.

WebAnalytics

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année