fiscalité

Un nouveau champ

AFP le 11/05/2013 à 18h13

Evasion fiscale: des « pas de géant » en cours, selon Pierre Moscovici

La communauté internationale est en train de faire des « pas de géant » dans la lutte contre l’évasion fiscale, a affirmé samedi le ministre français des Finances Pierre Moscovici, à l’issue d’une réunion du G7 en Grande-Bretagne.

« C’est un sujet sur lequel nous sommes en train, depuis quelques semaines, en vérité quelques mois, de faire des pas de géant, je n’exagère pas en disant ça, il y a quelque chose qui est en train de s’ouvrir, un nouveau champ », a-t-il déclaré devant la presse.

« Un véritable consensus émerge pour prendre des mesures efficaces pour que chacun paie sa juste part de l’impôt », c’est un « impératif de morale » qui permet en outre « plus d’efficacité pour nos budgets », a-t-il souligné.

Mi-avril, les pays du G20 avaient « exhorté » la communauté internationale à s’attaquer aux racines du secret bancaire en faisant de l’échange automatique d’informations la « règle générale ».

M. Moscovici a indiqué qu’il allait « insister », avec son homologue allemand Wolfgang Schäuble, « pour que l’UE avance très vite et que la Commission européenne fasse des propositions très vite » en ce sens.

« Un président de la République précédent avait dit +les paradis fiscaux, c’est fini+ », a ironisé le ministre socialiste, en référence à Nicolas Sarkozy.

« On ne va pas décréter la fin des paradis fiscaux, mais on a lancé un mouvement pour faire reculer de façon décisive l’évasion fiscale » et « déboucher sur l’obsolescence des paradis fiscaux », a-t-il affirmé.

Interrogé sur la vaste enquête lancée par la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et l’Australie après la réception de milliers de fichiers informatiques sur des comptes secrets dans des paradis fiscaux, M. Moscovici a souligné la volonté de la France de coopérer si des Français étaient concernés.

« Ce que je sais, (…), c’est que des contacts ont déjà été pris entre administrations fiscales », a-t-il dit.

La présence de contribuables français dans ces fichiers « pourrait arriver ». « Ces administrations se sont déclarées disponibles pour coopérer avec nous dans l’hypothèse où des contribuables français seraient concernés, ce qui n’est pas du domaine de l’absurde », a ajouté le ministre.

Pourquoi maintenant ?

Un nouveau champ dans fiscalité tracteur-en-friche-6

WebAnalytics

Mots-clefs :, , , ,

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année