alternative

En parlant de têtes à couper arriveront-ils encore longtemps a détourner la réalité.

Jean-Luc Mélenchon « invité » de l’émission des paroles et des actes présentée par David Pujadas le 26/04/2013.

Sujet d’introduction choisi par David Pujadas l’amnistie des syndicalistes refusée par le gouvernement. Un ouvrier, défendant son emploi menacé, s’énervant un peu, serait dangereux. Curieusement je n’ai jamais entendu dire que les banquiers qui ont manipulé le libor, ceux qui ont fait des transactions avec des états frappés d’interdiction et blanchit l’argent de la drogue, les financiers à l’origine de la crise des subprimes, Goldman Sachs qui a trafiqué les comptes de la Grèce etc…..représentaient un danger, ils ont tout au plus écoppé d’amendes insignifiantes pour eux, et monsieur Pujadas pousse la perfidie à demander à Jean-Luc Mélenchon si il allait pousser ces syndicalistes à la violence. Des insinuations pour le moins malveillantes, cette forme de violence là ne pose pas de problème.

Second intervenant madame Nathalie Saint Cricq le sujet de la dame, imaginative à souhait, le langage de Jean- Luc Mélenchon invectives et discours violent dit-elle pour qualifier l’image du coup de balai ou pas de muselière, et on en remet un peu sur le terme de salopard utilisé par François Delapierre à juste titre. Après le procès sur le vocabulaire et la prétendue violence du discours, une petite référence à Robespierre, il ne faudrait pas oublier la terreur latente. Et on passe à Mélenchon « la star » pour finir.

Après ce grand moment de politique du plus grand intérêt la partie économie incarnée par monsieur François Lenglet, à part le numéro sur le « monsieur » omis, pas très marquant.

Puis Pujadas annonce « un duel » avec Jacques Attali, qui se présente souriant, déclame son grand intérêt pour l’action et la vision du monde de Jean-Luc Mélenchon, en précisant très franchement, dit souhaiter un débat sérieux et serein, en bref, vision du monde partagée la différence serait qu’Attali pense que ça n’est pas accessible au niveau national mais au minimum Européen. Conclusion d’Attali « ça nous conduira à la Corée du Nord » et sur ce je m’en vais, une conception du débat sérieux et serein.

Interlocuteur suivant, un monsieur Jeff Wittenberg, et on revient sur les histoires de patrimoine, autre sujet de grand intérêt dans la situation Européenne actuelle, ces messieurs Pujadas et Wittenberg n’aiment pas que l’on dise qu’il faille publier les noms de ceux qui ont des comptes dans les paradis fiscaux, ne surtout pas traiter les causes.

Nouveau duel annoncé avec un représentant de l’UMP, monsieur Benoist Apparu, un petit monsieur qui se voudrait méprisant, sa logique malheureusement partagée par beaucoup, baisser le cout du travail, ces braves gens oublient un détail que réduire sans cesse c’est tendre vers zéro tout être capable de raisonner est censé comprendre qu’on aboutira obligatoirement à une impossibilité, nous y sommes. Sa préoccupation que les fortunes partent, un peu étroit comme horizon.

Pour finir trois « examinateurs » première à intervenir Hélène Jouan, suivie de Guillaume Roquette, puis Paolo Lévi journaliste Italien, à eux trois ils formulent une synthèse objective, coup de balai, populiste, salopard, couper la tête, violent, la star, révolutionnaire pour rire. Pas très cohérents les examinateurs préoccupés qu’ils sont de peaufiner l’image repoussoir qui en dépit de tous leurs efforts s’impose comme seule alternative au « on ne peut rien faire d’autre qu’une politique qui conduit à la catastrophe …..sous peine de catastrophe…. »

Justice

Le doulos

WebAnalytics

Mots-clefs :,

Une réponse à “En parlant de têtes à couper arriveront-ils encore longtemps a détourner la réalité.”

  1. Le 27 avril 2013 à 17 h 41 min yakafoke a répondu avec... #

    Les têtes coupées c’est la réalité de notre histoire comme la saint Barthélémy, parler de coupage de tête à la gauche qui a aboli la peine de mort c’est comique, par contre vu la prestation de la droite dans les manifs contre le mariage pour tous avec dieu en appel, avec bruit de bottes et matraques pour tabasser de l’homosexuel,on se demande s’ils ont bien compris que le goupillon faut qu’il reste à la maison, les guerres des religieux intolérants, notre histoire a donné…Ah qu’il est dur pour la droite le petit bruit politique de Mélenchon le soir sur l’antenne nationale…

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année