Folie

Le dindon qui veut se faire plumer

Les mystères de la nature humaine;

Nous vivons depuis cinq ans ce qui est identifié, par les politiques relayés par les médias, comme étant une crise.

Cette crise trouve son origine dans l’exaction de financiers ce qui est très largement connu et admis.

Les conséquences de cette crise, et plus exactement de la manière dont elle a été traitée par les politiques, se traduisent par la désorganisation des structures sociales des états, le transfert du bien public vers le privé, la mise à contribution financière des citoyens sous diverses formes, leur asservissement par le biais d’abaissement de leurs ressources, la prolongation de leur temps de travail, la réduction de leurs droits, la destruction des emplois, tout simplement une mise à sac.

Tout cela en étant de plus en plus contraints par une dette publique alibi dont il est évident qu’il sera impossible de se libérer dans le cadre existant, non remis sérieusement en cause à ce jour.

Le système financier est à l’origine de la crise par des pratiques criminelles, pour autant il n’en subit quasiment aucune conséquence.

Nous n’avons jamais disposé d’autant d’informations sur les modes de fonctionnement de ce système organisé pour concentrer les richesses les dissimuler et les soustraire à l’économie réelle avec la complicité des états.

La concrétisation des méfaits de ces pratiques financières confortées par les politiques est sous les yeux de tous, au travers de la crise immobilière initiale aux états unis avec des milliers de saisies expulsions se soldant par des logements vides devenus inutiles, des villes entières en Espagne de logements neufs qui ne seront jamais occupés alors que dans le même temps partout dans le monde des gens sont à la rue,hommes,femmes et enfants.Le taux de chômage en Europe dépasse les 26% dans certains pays Espagne et Grèce, alors qu’en parallèle les politiques prônent de prolonger la durée d’activité des salariés. Des fractions toujours plus nombreuses de populations sont précarisées.A l’opposé il est fait étalage de fortunes de plus en plus nombreuses sans réelle signification à l’échelle individuelle par leur disproportion.

Qu’une telle manipulation de masse fonctionne, si l’on oubli l’absurdité de sa finalité, on ne peut que dire chapeau l’artiste.

Ou alors ! qu’est-ce qui peut pousser un dindon à demander à se faire plumer pour finir rôti ?

( ne protestez pas il y en a plein j’ai des noms).Le dindon qui veut se faire plumer dans Folie dindon1

Si d’aventure ce texte tombe sous les yeux d’un lecteur qui a encore quelque chose  d’humain ayez la bonté de me dire ce qu’on me cache peut-être que moi aussi je peux comprendre….

 

WebAnalytics

 

 

Mots-clefs :

5 Réponses à “Le dindon qui veut se faire plumer”

  1. Le 16 avril 2013 à 14 h 57 min yakafoke a répondu avec... #

    à force de forcer le peuple à déléguer il a même délégué son exploitation avec sa propre mise à mort,avec sa propre bénédiction à partir du moment où il peut encore becter lui aussi de la dinde farcie, ça s’appelle la nature humaine dont la capacité à supporter l’insupportable habite homme jusqu’au plus profond de lui et derrière ce marécage de servitude, se cache vit sa conscience…étincelle d’humanisme dont il n’est pas question qu’il est le temps d’y accéder, c’est tout simplement l’aliénation du capitalisme sur nos vies…PEUX-TU EXPLIQUER L’INEXPLICABLE : LES CAMPS DE LA MORT???La barbarie habite en l’homme…

  2. Le 16 avril 2013 à 15 h 13 min yakafoke a répondu avec... #

    la barbarie et la lâcheté…La chair est faible…le cœur est tendre, le cerveau endolori, enseveli…mais nous sommes perfectibles. C’est à chacun de prendre en main son destin quelles que soient ses connaissances, il n’y a pas de messie, il n’y a pas de guide ni de leader…on ne peut déléguer sa liberté…Ne pas regarder, tourner la tête c’est un choix ?…De la majorité silencieuse? Silencieuse ne veut pas dire manipulée. Qui peut le dire ?

  3. Le 17 avril 2013 à 6 h 31 min yakafoke a répondu avec... #

    ton texte interpelle et quelle écriture je n’avais osé te le dire tant le fond est fort … Ce n’était pas un oubli juste de la pudeur, avoue que venant de moi c’est un comble ! à bientôt !

  4. Le 17 avril 2013 à 13 h 36 min demandezleprogramme a répondu avec... #

    Merci de t’être fait violence, interpeller est bien le but, ce qui m’oblige à pratiquer l’impudeur en m’essayant à traduire mon ressenti.

  5. Le 27 novembre 2013 à 17 h 36 min Fawzy a répondu avec... #

    Salut à tous,

    27/11/2013 et que 4 commentaires ! Voilà les conséquences de ce vide mentale subit par tous.

    L’homme peut se lever le matin en conquérant, mais les armes du capitalismes se met à le distraire avec les images relatés à travers leur arme la plus puissante = télévision (mais aussi, radio, internet et toutes sortes de communication…) l’oblige à y réfléchir à deux fois… Sauf que réfléchir t’amène à prendre 5 mns, puis 10, puis 30, puis faut travailler, puis faut manger etc…

    Le message subliminal est de faire croire à l’homme que s’il « perd du temps » à les combattre*, il perdra son travail, sa maison, puis sa famille… Alors le seul résultat de ce calcul pervers est que ça le mène à tout accepter = pourvu qu’il ne devienne pas mendiant ! Bien sûr on s’assure au préalable qu’au plus profond de lui il s’amène à se dire que de toute façon il ne gagneras jamais !

    comme le dit yakafoké, « …la nature humaine a la capacité à supporter l’insupportable jusqu’au plus profond de lui… »

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année