Irlande

ANI, ah non ! ben si

Reuters le 16/04/2013 à 18h30

 

Rejet en Irlande d’un accord salarial dans le secteur public:

 

DUBLIN, 16 avril (Reuters) – Le principal syndicat irlandais, le Siptu, a rejeté mardi un accord salarial dans le secteur public qui prévoyait des baisses de rémunération et promis au gouvernement « une confrontation majeure » au cas où il persisterait à vouloir réduire le salaire des fonctionnaires de manière unilatérale.

Le gouvernement et les principaux syndicats du pays ont décidé en février de prolonger un accord salarial conclu en 2010, l’accord dit de Croke Park, qui visait à économiser un milliard d’euros sur trois ans pour réduire le déficit budgétaire dans le cadre du renflouement du pays voulu par l’Union européenne et le Fonds monétaire international.

Cet accord ayant été finalement rejeté par un certain nombre de syndicats, il fallait qu’il soit approuvé par le Siptu dont les membres représentent 25% des salariés irlandais.

Or, le Siptu a rejeté l’accord, qui proposait une baisse des rémunérations pour les employés les mieux payés, un allongement de la durée de travail et une baisse de la prime pour le travail dominical.

« Nous demandons instamment au gouvernement de ne pas persister en légiférant pour réduire la paie des salariés du secteur public, parce que cela déboucherait inévitablement sur une confrontation majeure », a déclaré le président du Siptu, Jack O’Connor.

Le Premier ministre, Enda Kenny, a rappelé au Parlement après le vote que le gouvernement devait toujours trouver 300 millions d’euros d’économie dans les rémunérations du secteur public cette année.

Dans le cadre du premier accord Croke Park signé en mars 2010, les fonctionnaires avaient dû accepter des baisses de rémunération de 15% en moyenne.

(Padraic Halpin, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

ANI

C’est pourtant clair

WebAnalytics

Mots-clefs :, , ,

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année