alimentation

Tout est bon pour nous faire avaler n’importe quoi

Spanghero: découverte de 57 tonnes de mouton prohibé

Les services vétérinaires et de la répression des fraudes ont découvert chez Spanghero, l’entreprise de Castelnaudary (Aude) en première ligne dans le scandale de la viande de cheval, 57 tonnes de viande de mouton britannique pourtant interdite d’importation, ont indiqué mardi le procureur de Carcassonne et le ministre délégué à l’Agroalimentaire.

Cette viande a été découverte lors des inspections effectuées chez Spanghero en février quand l’entreprise s’est retrouvée au cœur du scandale de la viande de cheval, a indiqué à l’AFP le procureur de Carcassonne Antoine Leroy, confirmant une information de RTL.

« On n’a pas le droit d’importer en provenance de l’Europe de la viande obtenue dans ces conditions », a expliqué le procureur Leroy. Le procédé employé et prohibé consiste à racler l’os pour en obtenir de la viande, mais aussi des nerfs ou du muscle, a-t-il dit.

Tous les éléments ont été transmis à la justice, saisie d’une affaire qui s’est étendue à toute l’Europe, a dit à l’AFP le ministre délégué à l’Agroalimentaire, Guillaume Garot.

« Par mesure de prévention, nous avons enjoint à rappeler tous les produits fabriqués à partir de cette viande », des merguez, de la charcuterie, a-t-il dit.

Spanghero est déjà accusée d’avoir sciemment revendu plusieurs centaines de tonnes d’une viande censée être du bœuf mais contenant du cheval.

Le parquet de Carcassonne devait se dessaisir de manière imminente en faveur du pôle de santé publique du parquet de Paris qui centralise les investigations.

Tout est bon pour nous faire avaler n'importe quoi dans alimentation 20100130_192843

WebAnalytics

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année