Italie

Moins de déficit, plus d’entêtement….euh….d’endettement.

Italie-Déficit budgétaire à 3% en 2012, endettement record:

 

ROME, 1er mars (Reuters)
  • L’Italie a enregistré un déficit budgétaire de 3,0% du PIB en 2012, au-dessus de la dernière prévision en date du gouvernement mené par Mario Monti qui l’attendait à 2,6%, montrent les chiffres publiés vendredi par l’institut national de la statistique (Istat).
  • Le gouvernement sortant de Mario Monti avait progressivement revu à la hausse ses estimations, après avoir originellement prévu un déficit budgétaire de 1,6% du PIB, contre 3,8% l’année précédente, révisé par Istat de 3,9%.
  • L’Italie a néanmoins respecté de justesse l’objectif européen de réduction des déficits à 3% du PIB, ce qui lui permet  de sortir des mesures correctrices imposées par l’Union européenne (UE) en cas d’excès.
  • Les chiffres d’Istat montrent que le PIB italien a baissé de 2,4% en 2012, l’économie italienne ayant connu six trimestres consécutifs  de contraction depuis le milieu de 2011.
  • La majorité des analystes attendent une poursuite de la récession, au moins pendant la première moitié de 2013, et une  baisse de 1% du PIB sur l’ensemble de l’année.Moins de déficit, plus d'entêtement....euh....d'endettement. dans Italie euh
  • La dette publique s’est par ailleurs élevée à 127% du PIB en 2012, contre 120,8% en 2011, ce qui constitue son plus haut niveau depuis 1990, date à laquelle l’Istat a commencé sa série actuelle de statistiques.

 

 

 

                             2012         2011        2010         2009

PIB                      -2.4            0.4            1.7             -5.5

Deficit/PIB      3.0              3.8         4.5              5.4

Dette/PIB         127.0        120.8     119.3        116.4

 

 

 

 

 

WebAnalytics

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année