Italie

Ménage de printemps

BMPS, le ménage fait dans ses comptes, veut aller de l’avant:

Ménage de printemps dans Italie Monte-dei-paschiLa banque Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS), au coeur d’un retentissant scandale financier en Italie ces dernières semaines, a assuré jeudi avoir mis de l’ordre dans les opérations toxiques plombant son portefeuille et vouloir désormais consacrer son énergie à retrouver le chemin de la croissance.

L’analyse des trois opérations dites structurées « Alexandria », « Santorini » et « Nota Italia », mises en place par l’ancienne direction de la banque et dont la nocivité n’a été découverte qu’à l’automne 2012, a duré plusieurs mois et a permis de mettre à jour des « erreurs de traitement comptable », qui seront corrigées dans le bilan 2012, a-t-elle fait savoir..comptable_independant_s banques dans Italie

Comme l’avaient laissé entendre ses dirigeants, la facture est salée: elle pourrait atteindre 730 M EUR, peut-être moins en cas d’effets fiscaux qu’il est encore trop tôt pour quantifier. BMPS avait déjà signalé en novembre avoir accusé une perte nette de 1,665 milliard d’euros sur les neuf premiers mois de l’année 2012.

Le groupe, né en 1472 et considéré comme la plus vieille banque du monde, s’est voulu rassurant: « Nous avons achevé le travail d’analyse financière. Il n’y a pas d’autres Santorini », a déclaré le directeur général de la banque Fabrizio Viola en allusion à la plus coûteuse des trois opérations controversées (représentant 429 des 730 M EUR de pertes).

« A présent, j’espère que l’attention (dont fait l’objet la banque) va retomber à zéro », a-t-il soupiré lors d’une conférence téléphonique, alors que le groupe émerge de trois semaines de tempête et que les télévisions font le siège des institutions de Sienne, petite ville toscane de 50.000 habitants habituellement paisible.

L’affaire a déclenché l’ouverture d’une série d’enquêtes judiciaires visant une dizaine d’anciens dirigeants de la banque, dont son ancien président Giuseppe Mussari. Tombée en pleine campagne électorale pour les élections législatives des 24-25 février, elle embarrasse aussi le gouvernement de Mario Monti ainsi que le Parti Démocrate, proche de l’actionnaire principal du groupe bancaire, de même que la Banque d’Italie et l’autorité boursière Consob, accusées d’avoir manqué de vigilance.

Malgré la tourmente, BMPS n’a pas connu de « fuite des dépôts », a affirmé M. Viola, ajoutant s’attendre à une rapide « normalisation » de la situation et à la poursuite de la mise en place du plan stratégique établi ces derniers mois par la nouvelle direction. « BMPS est la 3è banque du pays et veut renforcer sa mission commerciale dans la durée ». Dans ce cadre, la finance à l’avenir ne devra avoir qu’un poids « résiduel » dans son activité, a-t-il souligné.

M. Viola a aussi coupé court aux rumeurs selon lesquelles BMPS pourrait fusionner avec l’un de ses pairs (ont été évoquées entre autres Deutsche Bank et BNP Paribas), bien que le groupe ait lui-même déclaré souhaiter à terme l’arrivée d’un investisseur « financier » extérieur à son capital. « Je ne me laisse pas distraire par les articles parlant de mariage », a-t-il lancé, précisant: « Aujourd’hui il n’y a rien de rien » à dire sur ce plan.

Pour l’heure, BMPS est sur le point de bénéficier d’un prêt de 3,9 mds EUR de la part de l’Etat italien destiné à l’aider à respecter les exigences européennes en termes de fonds propres. Ce montant avait été majoré d’un demi-milliard en novembre dernier dans la perspective des pertes occasionnées par les opérations structurées.

 ItalieLes « Monti bonds », comme ont été baptisées ces obligations réservées à l’Etat, seront émis dans les prochains jours, a indiqué M. Viola. Le remboursement, initialement prévu pour être achevé en 2015, pourrait cependant être décalé d’une année, a souligné le directeur financier Bernardo Mingrone lors de la conférence téléphonique. Faute de restitution, la banque serait nationalisée.

Le marché a semblé soulagé par les clarifications du groupe: le titre BMPS, qui s’était effondré ces dernières semaines, bondissait de plus de 6% à la Bourse de Milan jeudi en milieu de journée.

WebAnalytics

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année