compétitivité

Tout ça pour ça

Le rapport Gallois

L’intitulé

« Pacte pour la compétitivité de l’industrie Française ».

rapport Gallois

 ______________________________________________________

Présentation médiatique

Choc de compétitivité

Réorientation gouvernementale et auteur

Choc de confiance

Introduction

Un pacte de confiance

_____________________________________________________

Ce que j’y lis

Faiblesses

  • Un tissu industriel qui manque fortement d’Entreprise de Taille Intermédiaire.
  • Un manque de coopération au sein des filières.
  • Un positionnement qualitatif milieu de gamme.
  • Une sur-réglementation instable.
  • Non développement et perte des entreprises innovantes.
  • Une parité de l’ € trop élevée.
  • Une ouverture de marché non équitable.

Forces

  • Des grands groupes internationaux puissants et nombreux.
  • Un prix de l’énergie bas.
  • Une productivité horaire parmi les plus élevées.
  • Des ingénieurs et techniciens bien formés.
  • Une recherche de haut niveau.
  • Forte création d’entreprises innovantes .

________________________________________________________

Ce que j’en déduis

  • Faciliter le développement des entreprises innovantes et les garder.
  • Faciliter les synergies sectorielles.
  • Stabiliser et Simplifier la règlementation.
  • Peser sur la politique européenne pour une équité des règles du jeu économique.

_________________________________________________________

Interprétation gouvernementale

  • Un crédit d’impôts avec pour seule certitude de résultat plus de lourdeur administrative.
  • Des modifications de taux de TVA même résultat garanti et baisse de pouvoir d’achat.

_________________________________________________________

Conclusion

Ni choc, ni confiance, ni pacte, aucune perspective.

_________________________________________________________

Annexes

Points abordés par M.Gallois lors de ses interventions explicatives

  • Infrastructures portuaires insuffisantes. (la France est le second domaine maritime mondial????).
  • Le modèle de l’industrie agroalimentaire, avec diktat des centrales d’achat sur les producteurs, est suicidaire. (ce n’est pas autre chose que la réplique du diktat des marchés financiers sur les économies).

WebAnalytics

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année