orientations

Il persiste et signe……la régression sociale

Il persiste et signe......la régression sociale dans orientations

Cet homme est dangereux

Le président François Hollande a déclaré vendredi qu’un Haut Conseil des finances publiques serait créé, auprès de la Cour des comptes, pour « assurer le suivi » de la politique budgétaire du gouvernement.

Cette « autorité incontestable » est prévue par le traité européen de discipline budgétaire, « qui sera soumis au Parlement dans les prochains jours » pour ratification, a rappelé le chef de l’Etat devant la Cour des comptes.

Il fera partie d’un projet de loi organique, attendu en octobre devant le Parlement, sur la « règle d’or » de retour à l’équilibre budgétaire, également prévue par le traité européen.

« Le projet de loi institue un Haut Conseil des finances publiques, c’est-à-dire une autorité incontestable, chargé d’assurer le suivi et l’application de ces règles budgétaires », a expliqué François Hollande.

« Ce Haut Conseil sera placé auprès de la Cour des comptes, il sera présidé par le premier président » de cette juridiction financière, actuellement l’ancien député socialiste Didier Migaud, et « comprendra quatre magistrats de la Cour et quatre personnalités qualifiées nommées par le Parlement », a détaillé le chef de l’Etat.

« Sa mission sera double. D’une part vérifier les hypothèses sur lesquelles se fondent les lois de finances », notamment sur la croissance, a-t-il dit. Selon lui, « trop de gouvernements se sont souvent, par le passé, laissés guider par des prévisions exagérément optimistes et le plus souvent démenties ».

D’autre part, cette nouvelle instance « se prononcera sur le respect de l’objectif énoncé dans les lois de programmation des finances publiques », a-t-il ajouté.

« Ce Haut Conseil sera, pour la République, une garantie de crédibilité, d’indépendance et de transparence », a insisté le président Hollande.

Dans son discours, à l’occasion de l’installation du nouveau procureur général près la Cour des comptes Gilles Johanet, Didier Migaud a estimé pour sa part qu’adosser ce « comité budgétaire » à sa juridiction ne pouvait « qu’être perçu, en France et au plan communautaire, comme la meilleure façon de transposer le nouveau cadre européen ».

« Cela suppose, naturellement, que cette entité nouvelle dispose des prérogatives et des moyens nécessaires pour assumer pleinement et effectivement les missions qui sont les siennes », a-t-il toutefois prévenu.

 

WebAnalytics

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année