Espagne

« Union des caisses d’épargne »….plus c’est gros,plus ça passe…..

Gourmand l"écureuil

Perte record pour Bankia, injection immédiate de fonds publics

La quatrième banque espagnole par les actifs, Bankia, nationalisée en mai en raison de ses difficultés, a publié vendredi une perte nette de 4,45 milliards d’euros au premier semestre, poussant le fonds public d’aide au secteur à annoncer une injection d’argent immédiate.

Bankia, plus grande union de caisses d’épargne espagnoles, avait engrangé un bénéfice de 205 millions un an plus tôt mais a, cette fois, dû effectuer plus de 7 milliards d’euros de provisions.

Son produit net bancaire s’élève lui à 1,704 milliard d’euros, en hausse de 34% sur un an.

Sa demande de sauvetage en mai, d’un montant historique de 23,5 milliards d’euros, avait précipité l’octroi en juin, par la zone euro, d’une ligne de crédit de 100 milliards pour l’ensemble des banques espagnoles.

A peine la perte de Bankia publiée, vendredi, le fonds public d’aide au secteur bancaire (Frob) a annoncé qu’il comptait lui injecter du capital « immédiatement », sans en préciser le montant, se limitant à indiquer que cela constituera un versement « anticipé » de l’apport prévu par le programme d’aide européen.

Selon une source proche du dossier citée par Dow Jones Newswires, l’apport du Frob devrait se situer entre 4 et 5 milliards d’euros, même si le montant exact est encore en discussion.

« Les autorités espagnoles, ainsi que les gérants du groupe, sont fermement engagés pour que le plan de restructuration du groupe soit finalisé au mois d’octobre, ce qui permettra aux autorités européennes de l’approuver en novembre », déclenchant ainsi le versement de l’aide, précise le Frob dans un communiqué.

Manifestation devant le siège de Bankia, le 22 mars 2012 à Madrid: « les abus de la banque, ça suffit! »

Dans un communiqué, l’Eurogroupe estime que « ces chiffres confirment l’importance » des quelque 100 milliards d’euros disponibles dans le cadre du programme d’aide financière décidé en juillet « pour fournir un garde-fou crédible et disponible au secteur bancaire espagnol ».

Les chiffres publiés par Bankia « suggèrent que Bankia sera un bénéficiaire majeur de ce programme » d’aide, précise l’Eurogroupe.

« Bankia sera restructurée afin d’assurer sa viabilité de long terme et une pleine protection des dépôts », estime l’Eurogroupe.

Fortement exposée au secteur immobilier espagnol sinistré, Bankia avait demandé en mai une aide publique de 19 milliards d’euros, qui s’ajoutera aux 4,5 milliards déjà injectés à son capital par le Frob.

La banque, nationalisée après cette demande d’aide, avait déjà publié, pour 2011, une perte nette de 2,979 milliards d’euros.

La perte enregistrée au premier semestre est en ligne avec les estimations des analystes.

Espérant assainir une fois pour toutes le secteur financier, les autorités espagnoles ont imposé aux banques de réaliser plus de 80 milliards d’euros de nouvelles provisions en 2012, essentiellement pour se protéger des actifs immobiliers risqués depuis l’éclatement de la bulle en 2008.

Au premier semestre, Bankia a mis de côté 7,5 milliards de provisions, « en ligne avec ce qui était prévu dans le plan d’assainissement et de recapitalisation » présenté lors de sa nationalisation, précise-t-elle.

Sur ce montant, 2,7 milliards d’euros correspondent aux provisions supplémentaires imposées par le gouvernement, soit moins de la moitié (48%) de ce qu’elle devra mettre de côté au total pour respecter ces nouvelles consignes en 2012, indique la banque.

WebAnalytics

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année