écologie

L’argent roi des cons

 

Les sommets de la Terre  rencontres décennales, entre dirigeants mondiaux, organisées par l’ONU depuis 1972 ont pour but de définir les moyens de stimuler le développement durable  au niveau mondial.

Le premier sommet a eu lieu à Stockholm en 1972, le second à Nairobi en 1982, le troisième à Rio de Janeiro en 1992, et le quatrième et dernier en date à Joannesburg en 2002.

 

En 1992 à Rio 110 chefs d’états et de gouvernement participaient, 178 pays étaient représentés.

Environ 2 400 représentants d’organisations non gouvernementales (ONG) étaient présents, tandis que plus de 17 000 personnes assistaient au Forum de ces ONG.

Un texte fondateur de 27 principes précisant la notion de développement durable fut adopté:

principe 1:« Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature. »

principe 4:« Pour parvenir à un développement durable, la protection de l’environnement doit faire partie intégrante du processus de développement et ne peut être considéré isolément. »

principe5: « Tous les Etats et tous les peuples doivent coopérer à la tâche essentielle de l’élimination de la pauvreté, qui constitue une condition indispensable du développement durable, afin de réduire les différences de niveaux de vie et de mieux répondre aux besoins de la majorité des peuples du monde. »

principe27: »Les Etats et les peuples doivent coopérer de bonne foi et dans un esprit de solidarité à l’application des principes consacrés dans la présente Déclaration et au développement du droit international dans le domaine du développement durable. »

Vingt ans après le sommet de la terre se tient de nouveau à Rio coincé entre un G20 au Mexique et un sommet européen  à la fin du mois.

Durant ces 20 ans la situation écologique de la planète s’est nettement dégradée. Les émissions de gaz à effet de serre n’ont jamais été aussi élevées, l’érosion de la biodiversité se poursuit, la qualité dégradée des sols agricoles menace à moyen terme la sécurité alimentaire mondiale… , tout pousse les chefs d’État à reprendre le chemin de Rio et de ses engagements planétaires.

Pourtant Obama, Merkel, Cameron,Poutine ne feront pas le détour.

La survie de la planète, le développement durable,  la protection des espèces , des forêts, du climat, et des humains. Non.

Nos guides suprêmes ont d’autres préoccupations  « sauver l’économie des pays » les plus riches, les banques et l’euro.

Rio +20 se tient jusqu’à vendredi. Le sommet doit produire une déclaration finale de 49 pages, intitulée « L’avenir que nous voulons ».????????????????

L'argent roi des cons dans écologie scier_branche-ef39b9

on peut leur faire confiance

 

 

Mots-clefs :

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année