Espagne

à suivre avec intérêt….

Espagne : polémique sur les conditions de l’aide européenne aux banques

 

à suivre avec intérêt.... dans Espagne 111112-austerite-france

dans un temps incertain

 

Les conditions du prêt de la zone euro aux banques espagnoles ont valu mercredi à Mariano Rajoy d’être interpellé par l’opposition, qui craint de lourdes conséquences pour la population, alors que le gouvernement assure que seul le secteur financier sera concerné.

« Dites-le avec moi, sau-ve-tage », a lancé la porte-parole du petit parti d’opposition YPyD, Rosa Diez, s’adressant au dirigeant conservateur, qui se refuse à employer ce terme, lors d’une session de la chambre des députés.

« Sauvetage limité, sauvetage financier, sauvetage light, sauvetage merveilleux, mais sauvetage », a-t-elle ajouté.

« Nous savons que des conditions strictes seront imposées, qui affecteront les retraites, le marché du travail et les impôts indirects », a assuré pour sa part l’ancien ministre socialiste du Travail, Valeriano Gomez.

« Les citoyens veulent savoir pour de bon si le sauvetage des banques va entraîner pour eux de nouveaux sacrifices », a lancé la députée socialiste Inmaculada Rodríguez Piñero, un sujet sensible dans un pays soumis, depuis plusieurs années déjà, à une sévère cure d’austérité.

Le ministre de l’Economie, Luis de Guindos, a répondu « qu’il n’y aura pas de conditions supplémentaires de politique budgétaire, ni de réformes structurelles » dans cette aide européenne, qui atteindra au maximum 100 milliards d’euros.

« La conditionnalité sera spécifique à ce secteur » bancaire et « l’aide ne sera liée à aucun programme d’ajustement macroéconomique », a-t-il déclaré.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

WebAnalytics

Mots-clefs :, ,

Les commentaires sont fermés.

Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
REOXYGENER LA VIE POLITIQUE |
Mrpropresoussurveillance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ipolitis
| Infoalternative
| ECJS : bilan d'une année